avatar
Messages : 4
Jeu 2 Fév - 10:19



1
Identité

Matricule :
II-XS 2895

Prénom :
Syfre

Surnom :
SyFy

Âge :
52 ans

Créateur :
Sophia

Statut :
Affranchi

Sexualité :
Hétéro

Métier :
Hunter

Lieu de vie :
Alpha city

Capacités :

- Rapidité,
- Oeil scanner
- Arme intégrée (une lame qui sort de l'avant bras gauche comme une épée)

Ambitions :

Trouver et tuer Ghost afin de venger Sophia

2
Portrait Robot

CARACTÈRE - Pour un hunter, Syfre est un être complexe. Fonceur sur ses contrats, téméraire dans ses actions, inconscient dans les conséquences de ses actes, s’il avait été humain, il serait déjà mort depuis longtemps. Ses recherches de cibles finissent toujours avec des immeubles incendiés, des vitres brisées, la panique dans une rue, des courses poursuites et même une fois un lâché d’animaux sauvages dans la rue. C’est un gros fouteur de merde qui s’avère pourtant très compétent. Désireux de faire son travail jusqu’au bout, il ne pourra s’empêcher de s’attirer des ennuis et cela avec un sarcasme affiché et un humour souvent inapproprié.

Toujours vêtu comme s’il allait à la guerre, fréquentant les coins les plus glauque d’Alpha City, il trouve son bonheur dans les rues chaotiques et bordéliques des fonds de cités, là où les aventures se passent et les histoires se racontent. Car avec lui, l’improbable est déjà fait, l’impensable est en cours, pour l’inimaginable, prévoir 48h de délai. C’est d’ailleurs ce qui lui a valu son surnom SyFy dans le travail : le fait que chacun de ses actes relève plus de la sciences fiction que de la réalité.

Avec sa base de données en permanence sur lui, il a pris m’habitude de connaitre le monde qui l’entoure et ne supporte pas rester dans l’inconnu quand ce-dernier se présente. A ce moment, là, s’il ne peut avoir les données par lui-même, il est fort probable qu’il vous assomme de questions et sa curiosité semble sans fin.

Malgré ça, s’il y a un sujet qui lui tient à cœur, c’est le meurtre de Sophia. Syfre en était très proche, confident et ami intime, voir plus selon des rumeurs que nul ne peut prouver. Et lors de sa mort, il n’était pas là. Il n’arrête pas de se dire qu’il aurait pu faire quelque chose mais aujourd’hui son plus grand souhait est de la venger. Retrouver la chose qui l’a tuée, et s’en débarrasser. Mais se sachant trop faible pour cela, il est bien décidé à trouver un ou plusieurs architectes pour l’aider dans sa tâche. Une sorte de trame de fond qu’il a fixé à son existence.
PHYSIQUE - 1m82, le visage aquilin, des cheveux châtain courts et une légère barbe, voilà ce qui constitue l’ossature du personnage qu’est Syfre. Sur le papier, ça fait presque humain. Mais voilà, derrière ce physique plutôt fin que carré, derrière cette absence d’abdominaux ou de musculature prononcé (son principal sport consistant à amener un verre ou une cigarette à sa bouche), se cache un anthropoïde de dernière génération. Façonné pendant des heures par Sophia afin d’être le plus vraisemblable possible, Syfre à la « chance » de ne pas être trop défiguré par son aspect robotique. Sur son visage, on trouve juste la face droite incluant l’œil entièrement mécanisé, une vitre venant remplacer l’iris qu’il n’a jamais connu. Cette partie du visage est directement reliée à la colonne vertébrale, si tenté que s’en soit une et connectée par un réseau métallique prenant sa source sur la joue gauche, pouvant aussi servir d’émetteur et de récepteur. Bien pratique de pouvoir communiquer sans appareil externe. Mais ne vous trompez pas, bien que son regard perçant soit accompagné d’un œil vert intense, c’est par la « vitre » qu’il voit le mieux, celle-ci lui permettant d’obtenir des informations complémentaires ainsi qu’un accès à différents articles d’informations. Une sorte d’encyclopédie en ligne en somme. Toute cette parfaite harmonie n’étant chahuté que par deux cicatrices, obtenues après la mort de Sofia, la réparation étant donc impossible. Mais cela ne le gêne guère, cela ne fait, à ses dire, que « rajouter un peu de vivant dans un assemblement trop parfait », citation surement sarcastique.

Outre un look qui transpire je je-m-en-foutisme, c'est avec un regard intense que Syfre vous analyse. Son expression est unn savant mélange d'inconscience et de determination, capable de faire n'importe quoi pour aller au bout de son projet. Sa manie de faire tourner des objets dans sa main gauche lui donnant encore un air un peu plus fou. Marchant toujours d'un pas rapide, avec une allure de type endurci, il n'y a guère que son humour particulier et sa désinvolture qui viennent casser le personnage.

Quant à son torse, il est tout ce qu’il y a de plus humain. Enfin… si l’on excepte les deux lignes bleues flash qui passent par-ci par-là. Le code que voulez-vous ? Ah oui, il a aussi le bras droit entièrement robotisé, de la même couleur que son visage, on oublie parfois ce détail. C’est d’ailleurs par là qu’il peut se connecter aux bornes de rechargement et c’est avec ces doigts qu’il a appris à crocheter parfaitement les portes. Hormis tout ça… un tatouage en forme de dague sur l’omoplate et quelques petites cicatrices. Ce n’est pas parce que le réparateur est mort que la vie doit cesser d’être fun après tout.
HISTOIRE - 52 ans déjà… Oh ce n’est pas bien long quand on voit la durée de vie d’un architecte ou même le fait que le concept de mort n’existe pas vraiment. Mais bon, on a le temps d’en voir des choses. Mon code a été finalisé par Sophia en 882, ce qui fait sans doute de moi l’un des derniers anthropoïdes créés. Mais cela n’a que peu d’importance. Pour Sophia, je devais être une œuvre d’art ultime, une réussite parfaite. Sa plus belle conception. Mais bon, comme toujours, y a systématiquement deux trois bugs et erreurs par ci par là et si en plus o rajoute une ou deux erreurs de calculs et humaines, on m’obtient moi.  Pendant la première semaine après ma création j’étais trop occupé à enregistré la connaissance du monde pour que l’on remarque les anomalies.

Mais après cela, il fut clair que je n’étais pas « parfait ». Au moins cela me permit de mieux m’intégrer auprès des autres créations de ma maitresse. Mais c’était de sa réaction que j’avais peur. J’ai très vite découvert qu’elle souhaitait un anthropoïde ultime, et je n’étais pas du tout à la hauteur. Cependant, mes premiers bugs, démarrant par un humour douteux et une propension à me créer des ennuis n’eurent pas du tout la réaction que j’attendais de Sophia. La première fois elle eut un fou rire monstrueux, à la seconde, je compris que j’allais devenir la part d’incertain dans son quotidien. En soi cela m’allait très bien. Et au fil des années, je devins de plus en plus proche d’elle, devenant son ami, puis confident. Petit à petit, mon attrait pour l’aventure ma valu d’obtenir quelques missions de sa part, à la recherche d’éléments, en observation de la création de l’Arcadia. C’est à cette occasion que je découvrais ce qui plus tard sera ma profession : Hunter. L'arrivée des humains sur l'Arcadia me fascinait et très vite je me pris de passion pour étude de leur société. Démarrant avec de la recherche purement scinetifique sur leur sujet je finis par me complaire dans l'enquête et l'investigation au point qu'il y a 7 ans, je commençais à effectuer mes premiers contrats, cherchant l'adrénaline de la poursuite et l'attrait intellectuel de la recherche. J’utilisais mon temps libre pour commencer à remplir certains contrats et pour me familiariser avec les bas-fonds d’Alpha City et même un peu d’Echopolis. Sophia trouvait cela inutilement dangereux mais de par notre amitié, elle ne m’en empêchait pas, surtout que je faisais passer ses problèmes et missions bien avant mon « loisir ».

Le moment le plus dur de ma vie, fut sa disparition. En l’an 931 de l’Arcadia, J’étais alors en mission toute bête, ramener un type recherché aux sentinelles d’Alpha City quand d’un coup, je sentis un grand vide en moi. J’avais l’impression que mon cœur venait de s’arrêter. Je crus même défaillir sur place, m’effondrer tant la douleur était forte. Mais rien de physique, plutôt d’une sorte de lame émotionnelle venant de s’enfoncer dans mon cœur, enfin dans la partie encodée qui me sert de capteur d’émotion. A ce moment, là, j’avais compris. Compris que j’étais seul et que Sophia me quittait. Sans attendre je rebroussais chemin, cherchant à la retrouver, dans l’espoir fou de la sauver. Mais en vain. C’était déjà trop tard. Depuis ce jour, je me suis maudit en permanence de ne pas avoir été là, ruminant sans cesse se passage de ma vie, me réfugiant, maintenant affranchi, dans ma vie de hunter. Durant cette période, n’ayant que faire de ma propre vie, j’accumulais les petites cicatrices et, faisant fi de tout danger, j’accomplissais les missions les plus improbables, développant un talent de… cascadeur oui on va dire ça.  

Mais plus tard je découvris la vérité. Une fois que l’assassin de Sophia fut identifié, mon objectif fut clair. Ce Ghost devait mourir. Par n’importe quel moyen il devait mourir. Je savais que je ne pouvais le vaincre seul. Pour cela, il me faudrait peut-être une armée, à tout le moins un architecte. C’est donc en l’an 934 de notre ère que je me lançais dans ma quête, la plus grande de toute. Vaincre Ghost, quel que soit le temps nécessaire et les sacrifices à faire.

3
Qui es-tu ?


Prénom : Rémy
As-tu plus de 18 ans ? : oui
Où as-tu trouvé le forum : par la connaissance du fondateur
Une remarque à faire ? non rien pour le moment
Peut-on réutiliser ton personnage si tu quittes le forum ? oui

(c) Reira de Libre Graph'


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 41
Localisation : Inconnue
Métier : Architecte
Jeu 2 Fév - 21:18



Tu es validé !



Bienvenu sur le forum ! Ça me fait vraiment plaisir de t'accueillir ici Smile
Dans l'ensemble ton perso me plaît bien, tu as modifié les petits détails dont je t'ai fait part donc c'est parfait ! Je te valide illico.  


• Tu es validé, que faire maintenant ?

1 - Tu peux commencer par créer ta Base de donnée Personnelle, qui est en quelque sorte un récapitulatif de ton personnage, de tes rps, des liens que tu recherches, de ton inventaire etc.  
3 - Tu peux ensuite faire une Proposition RP ou te lancer directement dans un RP ouvert ou Solo.
4 - Des Missions sont également disponibles, elles te permettront de gagner un peu d'argent.  
5 – Et si tu as des questions, ou des suggestions c'est par ICI!

Bon jeu !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arcadia :: Transfert_Conscience :: Incoming_connections... :: Transfert valide-
Sauter vers: