Yvann - Un nouveau départ

 :: Transfert_Conscience :: Incoming_connections... :: Transfert valide Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Messages : 6
Sam 25 Fév - 19:45



1
Identité

Nom :
Aucun

Prénom :
Yvann

Surnom :
'vann

Âge pré-Arcadia :
52 ans

Sur l'Arcadia depuis :
6 ans

Sexualité :
Hétérosexuel

Métier :
Ambassadeur des Exaltés

Faction :
Exaltés

Lieu de vie :
Alpha City

Vous souhaitez une capacité spéciale?
Non

Situation familial :

Néant

Ambitions :

Faire revenir les architectes et redorer l'Arcadia

2
Portrait Robot

CARACTÈRE

Yvann c’est une force tranquille, un océan de calme et de maîtrise de soi. Cependant sous la surface de cette mer d’huile se trouvent des courants violents et changeants. D’apparence paisible il est sans relâche tiraillé par ce passé qu’il souhaite surmonter. Il le combat au quotidien. L'Arcadia est sa seconde chance il ne compte pas la gâcher.
Yvann fera son possible pour faire ce qui est juste, il sera capable d’endurer le pire pour rester sur le chemin qu’il a choisi. Enfermé dans sa forteresse de convictions et de principes il tiendra bon. Cependant un rien pourrait provoquer le retour de ses anciens démons.
Sujet à de brefs excès de colère qu’il maîtrise en général assez vite il n’en reste pas moins rationnel et prendra la plupart du temps des décisions réfléchies. Une fois la décision prise Yvann est “jusqu’auboutiste” et ne s'arrêtera que lorsqu’il aura atteint le but fixé.
Son passé est un sujet sensible qu’il est préférable d’éviter, il refusera bien souvent d’en parler.
Sa foi envers les architectes cimente son existence. Il ne les voit pas comme des dieux mais bien comme des solutions aux problèmes de l’Arcadia, les seuls ayant une réelle influence. Sa dévotion aux exaltés est donc naturelle pour lui.
PHYSIQUE

Yvann est un humain qui a déjà bien vécu sur terre. A son arrivé dans l’Arcadia il a souhaité garder le plus possible son apparence humaine.
De bonne constitution, il est de taille moyenne et plutôt large d’épaule. Il n’a jamais été considéré comme un petit ou une demi-portion. Du haut de sa cinquantaine et de son mètre soixante-quinze l'Arcadia lui a au moins permis de ne plus souffrir de rhumatismes. Il a gardé l’habitude de ne pas courir quand ce n’est pas absolument nécessaire, mais a suffisamment de poigne pour vous faire passer un moment qui laissera de profondes marques physiques et mentales. Ses mains carrées supportées par des bras puissants ont souvent eu un effet persuasif.
Il s’oblige à être impeccable sous tous les angles mais n’a jamais voulu faire disparaître les marques de son passé. Son visage carré est brut des traces laissées par une vie dure, la peau est marquée et les rides au coin des yeux sont déjà bien visibles. Sa barbe est toujours taillé au millimètre et ses vêtements sans un pli. Rare sont ceux qui ont vu Yvann sans sa traditionnelle chemise blanche, elle dissimule quelques souvenirs douloureux sous la forme de cicatrices nettes et plus ou moins longues. Le reste de ses vêtements est invariablement identique. Un pantalon noir et des chaussures vernis. Le gilet est optionnel.
Le plus frappant chez Yvann reste son regard, froid et dur. Si vous parvenez à le soutenir vous pourrez voir une flamme de vie ardente derrière le bleu-gris glacé. Il souri en de rares occasions de façon furtive, il lui arrive cependant de rire de bon coeur.
Sont éternel cigare à la main ou au bec a laissé au fil des ans, une odeur caractéristique qui le suit partout où il passe.
HISTOIRE

Sur terre Yvann était un homme simple, apprécié de sa communauté. Il vivait de bon coeur, travaillait dur pour sa famille et ses amis. Après quelques erreurs de jeunesse et quelques cicatrices il s’était rangé et avait décidé de changer. S’en était terminé des plans douteux, fini les rixes suite à un pari non honoré. L’occasion s’était présenté et il avait commencé comme garçon de course. Transmettre des enveloppes était devenu son quotidien. A mesure qu’il a grandi, son physique aidant il passa dans le recouvrement de dettes. Quand vous aviez un créancier qui ne payait pas vous appeliez Yvann. Moyennant un pourcentage de la somme à récupérer vous récupériez votre argent. Ce n’était pas un boulot routinier, on ne s’habitue jamais vraiment au bruit d’un os qui cède ou d’une articulation qui se disloque. Evidemment son activité demandait qu’il vive discrètement et était la source de tensions avec de nombreuses personnes.
Un jour qu’il attendait un contrat il rencontra une femme, ils échangèrent quelques politesses sur le seuil d’un café bar et la charmante apparition disparu au coin de la rue. C’est à ce moment que sa vie bascula pour la première fois sans qu’il le sache. Il chercha à la revoir et sortit de sa routine, fréquentant jardins, parcs, bars, de jour comme de nuit. Il découvrit ce monde une seconde fois. Un jour ils se croisèrent à nouveau sur ce même seuil de porte que la première fois, ils échangèrent quelques mots maladroits et s’assirent prendre un verre. Quelques minutes exquises qui en annoncèrent de nombreuses autres. Yvann prenait maintenant de moins en moins de contrats et faisant jouer son expérience se fit engager contre presque rien comme homme à tout faire dans l’établissement. Videur, manutention, entretien. Il avait trouvé un prétexte pour rester sur les lieux. L’endroit, éclairé de lumière tamisé était un bar à l’ancienne. Un comptoir en bois usé par le temps devancé par des tabourets de bar hauts. Le reste de la salle était composé d’alcôves plus ou moins spacieuses séparés par des cloisons basses surmonté de verre opaque. Au centre de chaque alcôve se trouvait une table en bois de teinte foncé, entouré de sofas en cuir vieilli mais entretenu. Un bar vieille époque dans lequel on venait pour boire un coup autant que pour échanger dans une atmosphère calme.
Il débuta une relation sulfureuse avec la jeune femme, Alecia, il lui procurait la sécurité de ses bras et elle, la joie de son coeur. Fort de ce changement il travaillait bien et sans se plaindre si bien qu’il fut former à prendre la succession du barman. C’est ainsi qu’il prit l’habitude d’être toujours impeccable dans sa chemise blanche et ses vernis. Ce n’est que plus tard qu’il se mit à fumer le cigare.
Il avait réussi et laissé l’ancien Yvann derrière lui. S’en suivit des années de bonheur simple. Il n’aurait rien changé, pas même pour tout l’or du monde. Ils avaient réussis à économiser, elle était couturière et lui barman mais à eux deux ils s’étaient achetés une petite maison. Simple sans fioritures, ils avaient prévus quelques travaux, des plans pleins la tête. La maison était situé dans un quartier au voisinage accueillant il se sentait enfin appartenir à quelque chose. L’avenir s’annoncait sans nuages.
Les prémices de la guerre ont été le début de la chute de l’homme qu’il était. La situation était de moins en moins facile mais comme pour tout le monde, Yvann avait gardé son optimisme, cela s’arrangerait. Une maladie a emporté sa douce, une fin douloureuse mais rapide pour elle. Beaucoup moins facile à encaisser pour lui. A ce moment son monde s’arrêta. Les travaux de la maison ne furent jamais terminés et il passa de plus en plus de temps au bar… le plus souvent comme client. Chacun dans la communauté s’occupait de ses problèmes et personne ne remarqua sa détresse. Alors qu’il sombrait dans le désespoir ses vieux démons ressortirent, l’argent facile, la force brute. Il retomba dans ses travers de jeunesse. Le climat international plus que tendu, les menaces de combats armés tout partait en morceaux. Jusqu’à ce jour où sa vie bascula pour la seconde fois. Ivre il tentait de retrouver la route pour gagner son lit et dormir quelques heures quand il fut témoin d’une agression. Derrière ses yeux vitreux et sa perception altéré par l’alcool il crut reconnaître Alecia, sa Alecia. Sans trop savoir comment il se rua sur l’agresseur et frappa de toutes ses forces, encore et encore, hurlant sa rage et folie jusqu’à épuisement. Quelques heures plus tard il se réveilla dans la rue, à même le sol couvert de sang et laissé pour mort. Aucune trace d’Alecia, seulement le corps d’un homme au visage écrasé. C’est la que le déclic se produisit. Il fallait fuir, fuir ce lieu, fuir ce qu’il était devenu, recommencer encore, ailleurs et mieux. Il avait honte de lui, honte de ce qu’il était devenu et se fit une promesse: recommencer, aider ceux qu’il peut aider, ne plus boire. Sa seule chance, l’Arcadia.
C’est ainsi, renonçant à son ancienne vie, qu’il arriva dans l'Arcadia.
Les premiers temps il fut perdu, puis trouva petit à petit une place. Néanmoins il ne parvint pas à se sentir chez lui, Alpha City était la ville dans laquelle il résidait, mais ce n’était pas chez lui, pas encore...

Après un certain temps, il fit la connaissance de Marcus et découvrit les exaltés. Au départ une petite communauté qui s’entraidait en attendant le retour des architectes. Très vite il y trouva sa place et s’y épanouit. Yvann travaillait vaillamment pour sa nouvelle communauté, y trouvant le nécessaire pour combler une partie du vide que la perte d’Alecia avait créé. C’était peu de chose mais il se sentait utile, il faisait enfin quelque chose qui avait du sens, quelque chose dont elle aurait été fière.

Yvann grimpa très vite dans la hiérarchie des exaltés. Leur rangs grossissaient de plus en plus et Yvann croyait en leur message, il avait vu l'Arcadia évoluer, il croyait au pouvoir des architectes et vénérait Stan. Il consacra tout son temps aux exaltés, toutes ses possessions et n’avait amassé que peu de choses. Il vivait encore dans les dortoirs, et partageait ses repas avec les autres. Il voulait vraiment maintenir l’Arcadia en place et que les gens s’y sentent bien.  
Il fut bien assez tôt récompensé pour sa foi et son dévouement. Il s’est vu confier la responsabilité de maintenir les croyants dans la foi, sans influencer les non croyants. Il retrouva des sensations de sa toute première vie qu’il ne put refouler, convaincu qu’il jouait son rôle pour le bien de l’Arcadia. il était utile et apprécié.

Yvann inspirait un grand respect auprès des frères Exaltés mais aussi des craintes fondés. Il menait sa mission à bien, ne discutait jamais les consignes et suivait les préceptes de façon inconditionnelle. Jusqu’à ce qu’on lui demande des choses de plus en plus étranges, d’être de plus en plus dévoué et surtout de ne jamais posé de questions…
3
Qui es-tu ?


Prénom ? Yann
As-tu plus de 16 ans ? Oui
Où as-tu trouvé le forum ? Il est venu à moi
Une remarque à faire ? Aucune à l'instant
Peut-on réutiliser ton personnage si tu quittes le forum ? Absolument

(c) Reira de Libre Graph'


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 41
Localisation : Inconnue
Métier : Architecte
Mer 1 Mar - 13:34



Tu es validé !




Coucou ! Contente de t'avoir ici. Tout est en ordre, je te valide sur le champ ! Pour ta contribution à la création des Exaltés et des Rétrogrades, tu obtiens aussi quelques crédits ! monnay  


• Tu es validé, que faire maintenant ?

1 - Tu peux commencer par créer ta Base de donnée Personnelle, qui est en quelque sorte un récapitulatif de ton personnage, de tes rps, des liens que tu recherches, de ton inventaire etc.  
2 - Crée ton espace mail ICI
3 - Tu peux ensuite faire une Proposition RP ou te lancer directement dans un RP ouvert ou Solo.
4 - Des Missions sont également disponibles, elles te permettront de gagner un peu d'argent.  
5 – Et si tu as des questions, ou des suggestions c'est par ICI!

Bon jeu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arcadia :: Transfert_Conscience :: Incoming_connections... :: Transfert valide-
Sauter vers: